Les lingots d’or saisis à l’aéroport aux passagers vendus aux enchères pour 780 000 euros

EIGHT lingots d’or qui ont été saisis par HM Revenue and Customs (HMRC) d’un criminel présumé à l’aéroport de Manchester est passé sous le marteau aujourd’hui pour près de 780 000 euros dans une première vente aux enchères du genre.

La sécurité de l’aéroport a arrêté le passager en novembre 2018 et a appelé les agents du HMRC qui ont saisi les barreaux – que le passager avait tenté de faire passer en contrebande dans leur boîte à lunch – après avoir cru qu’il s’agissait de produits de la criminalité.

Le passager a évité l’arrestation et a été autorisé à monter à bord de leur vol, mais ils ont comparu plus tard à Manchester Magistrates Court où un juge a statué que les barreaux, qui pèsent 16 kg, devraient être confisqués et mis aux enchères.

Les barres ont été vendues pour un prix cumulatif de 779 092 euros par Wilsons Auctions et le produit sera remis dans les deniers publics.

HMRC n’avait jamais vendu aux enchères d’or ou de métaux précieux saisis à des criminels. Elle a également utilisé pour la première fois de nouveaux pouvoirs civils en matière de produits de la criminalité pour demander la confiscation des lingots d’or.

Gill Hilton, du Service d’enquête sur la fraude de HMRC, a déclaré : « C’est la première fois que HMRC utilise ces pouvoirs pour saisir et confisquer un actif coté, et il devrait avoir un effet dissuasif sur les criminels qui cherchent à échanger des actifs tels que des métaux précieux.

« S’il s’agit de produits de la criminalité ou destinés à des actes illégaux, nous avons maintenant le pouvoir de les retirer des criminels et d’utiliser l’argent pour les services publics.

« L’argent recueilli dans le cadre de la vente aux enchères sera directement versé dans les deniers publics, qui seront consacrés à des services essentiels tels que les hôpitaux et les écoles.

« Nous sommes déterminés à couper les fonds qui financent la criminalité grave au Royaume-Uni.

« Au cours de la dernière année seulement, HMRC a récupéré plus de 166 millions d’euros de produits illicites en utilisant ses pouvoirs en matière de produits de la criminalité civils et criminels. »

Le total recueilli sur tous les lots de la vente aux enchères était de 1,1 million d’euros et tout ce qui a été recueilli sera remis dans les deniers publics.

Depuis la création de l’unité des produits de la criminalité du HMRC il y a trois ans, elle a récupéré plus de 700 millions d’euros pour les deniers publics, grâce à la saisie d’une variété d’articles tels que des bijoux pour des voitures de luxe.


Source link